Qualité de l’eau du lac

De nombreuses démarches ont été entreprises depuis le début, afin de sauvegarder  la qualité de l’eau du lac et nécessitent toujours une implication constante.

Historique des activités reliées à la qualité de l’eau du lac

Cette page d’histoire est disponible sur le site: petitehistoiredulacmercier.ca

sunrise

L ’Association du lac Mercier est active dans les domaines suivants :

  •  Participation au réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL)

Programme en collaboration avec le Ministère du développement durable, de l’environnement et des parcs et avec le soutien financier de la ville de Mont-Tremblant.

Qu’est-ce que le RSVL

Slide9

Résultats comparatifs de la transparence de l’eau depuis 2009:


Une étude environnementale du lac Mercier, commandée par l’Association du lac Mercier, en collaboration avec la Ville de Mont-Tremblant, a été réalisée en 2021 par l’organisme OBV-RPNS.

Sommaire de l’Étude environnementale du lac Mercier:


  • Identification des principales espèces de plantes aquatiques présentes dans le lac :

eau8

eau6.1   eau7 (2)

Caractéristiques des plantes envahissantes

Myriophylle à épi :

 Par sa croissance rapide, dès les premiers jours du printemps, le myriophylle à épi crée de l’ombre pour les autres espèces de plantes submergées et limite ainsi leur croissance. Les herbiers de myriophylle sont reconnus pour atteindre une telle densité qu’ils tendent à déloger toutes les autres espèces. (Environnement Canada, 2003).

eau9 (2)

D-eau3

5-sept-3

 

 

 

 

 

Guide disponible:   

                 

Marais filtrant du Chemin Plouffe
  • Égout pluvial

La Ville a complété à l’été 2012, les travaux de réfection de l’égout pluvial des rues du village et du ruisseau Moore, qui se déverse maintenant dans le marais filtrant du Chemin Plouffe. Des vérifications d’efficacité se font sur une base régulière.

eau13 (2)

eau14   eau15

À l’été 2017, on constate que le marais filtrant  est maintenant rempli de sédiments provenant des eaux de drainage qui s’y déversent depuis plusieurs années.

Le marais rempli de sédiments ne remplit plus sa fonction de filtration. Les eaux provenant du lac Moore et des égouts pluviaux se déversent donc directement dans le lac Mercier. Le marais est laissé à l’abandon et aucun entretien n’est effectué, la Ville de Mont-Tremblant n’ayant pas attribué de budget d’entretien depuis 2017.

En conséquence, le marais filtrant ne sera pas nettoyé et vidé de ses sédiments et les matières en suspension et les plantes ne seront pas  remplacées.